Pareil à l’aigle qui éveille sa couvée

61-0122

C’est ce que Papa Aigle pense de Ses petits, oh, comme Il marche avec fierté. Il leur lance un cri perçant; ils Lui répondent d’un cri perçant. Il dit : “Voilà. Je suis Celui qui était.
— Amen, Papa.
— Je suis Celui qui est.
— Amen, Papa.
— Je suis Celui qui vient.
— Amen, Papa.
— Je suis le même hier, aujourd’hui, et éternellement.
— Amen, Papa.
— Je suis toujours Celui qui guérit.
— Amen, Papa.
— Je donne toujours le Saint-Esprit.
— Amen, Papa.
— Je suis le même hier, aujourd’hui, et éternellement.
— Amen, Papa.
— Amen.” Le petit corbeau qui dit : “Crô, crô, crô.
— Espèce de petite buse, qu’est-ce que tu as à brailler comme ça? Sors de ce nid. Petit vautour, de toute façon, toi tu ne peux pas manger de la nourriture d’aigle.” C’est vrai. Oh! la la!

Pain quotidien

Pareil à l’aigle qui éveille sa couvée, voltige sur ses petits, déploie ses ailes, les prend, les porte sur ses plumes.

Deutéronome 32.11
Décembre 2017
DIM
LUN
MAR
MER
JEU
VEN
SAM
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31